Un autre bulletin de Violaine:

Madame Koyabashi est la tutrice de Sven. C’est elle qui l’a aidé dans ses premiers pas au Japon : ouvrir un compte en banque, trouver un appartement, qui l’a accompagné aux dix séances successives de dentiste pour lui tenir la main et traduire les considérations du médecin. C’est pour ainsi dire sa maman japonaise, car ici, les relations de supérieur/subordonné ou plutôt aidant/aidé se traduisent avec un vocable familial....

Lire la suite